Quand j’ai proposé à Bernadette Dupuis, talentueuse artiste peintre, de se prêter au jeu des questions du questionnaire de Proust, elle a tout de suite accepté mais surtout elle nous offre des réponses d’une troublante sincérité. Merci Bernadette.

Le principal trait de mon caractère ? la curiosité. Je suis toujours en train d’explorer l’esprit humain à travers les rêves, la peinture à travers les différentes techniques, la forêt pour découvrir des endroits cachés.

La qualité que je préfère chez un homme ? leur esprit de décision et leur capacité à passer à autre chose quand ils ont tourné la page.

La qualité que je préfère chez une femme ? l’intuition et l’empathie qui lui permet de comprendre ce qui ne se dit pas.

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? leur authenticité parce qu’ils s’autorisent à être eux-mêmes en ma présence.

Mon principal défaut ? l’impatience surtout vis-à-vis des machines récalcitrantes qui ne se font pas ce que je veux, comme je le veux. Je peux lancer des chapelets de jurons des plus colorés !

Mon occupation préférée ? difficile de choisir ! méditer, peindre, lire, me balader en forêt, cuisiner, caresser Isis qui ronronne, voir un écureuil ou un renard passer dans mon jardin, regarder un film à la télé blottie contre mari. Pour résumer : apprécier les petits bonheurs de la vie…

Mon rêve de bonheur ? être en paix avec moi-même pour poser un regard de paix sur les autres et le monde.

Quel serait mon plus grand malheur ? ne plus pouvoir peindre !

Ce que je voudrais être ? rien que moi-même, ça suffit bien !

Le pays où je désirerais vivre ? le Canada pour ses éclatantes couleurs automnales.

La couleur que je préfère ? le bleu turquoise irisé… c’est juste sublime !

La fleur que j’aime ? le coquelicot parce que c’est un éclat de rouge dans le vert des champs et parce qu’on ne peut que l’admirer car si on le cueille, il meurt.

L’oiseau que je préfère ? les chouettes parce qu’elles vivent et voient la nuit et que certaines miaules comme des petits chats.

Mes auteurs favoris en prose ? Les auteurs qui vulgarisent des données scientifiques et historiques à travers des romans, ça me permet d’apprendre tout en prenant du bon temps.

la nature, c’est le plus raffiné de tous les poètes quand on sait l’écouter.

Mes poètes préférés ? la nature, c’est le plus raffiné de tous les poètes quand on sait l’écouter.

Mes héros dans la fiction ? je n’ai pas vraiment d’acteur préféré mais j’aime les films comics ou de science-fiction avec plein d’effets spéciaux ainsi que les films chinois et coréens pour le côté esthétique des films et la performance physique des acteurs.

Mes héroïnes favorites dans la fiction ? idem ci-dessus. Mais j’aime aussi les actrices mettent leur renommée au service de causes altruistes (Audrey Hepburn, Meryl Streep, Michèle Yeo, Emma Watson)

Mes compositeurs préférés ? Difficile, j’écoute surtout des musiques d’ambiance ou des chants sacrés, ça m’aide à peindre !

Mes peintres favoris ? Les peintres de la renaissance italienne : Leonardo Da Vinci, Filippo Lippi, les peintres romantiques anglais comme Dante Rosetti, et Kupka que j’ai découvert cet été au Petit Palais et dont certaines œuvres m’ont faite pleurer à chaudes larmes ! Viviane-José Restieau pour ses œuvres d’inspiration divine !

Mes héros dans la vie réelle ? les hommes sincères, authentiques, respectueux des autres et défenseurs des plus faibles.

Mes héroïnes dans l’histoire ? les femmes qui ont osé s’opposer contre l’injustice et le fanatisme.

Ce que je déteste par-dessus tout ? l’inertie et la stagnation… c’est mortel d’ennui !

Personnages historiques que je méprise le plus ? impossible à dire, qui suis-je pour juger et mépriser !?

Le fait militaire que j’admire le plus ? mettre fin à une guerre avant qu’elle ne commence.

La réforme que j’estime le plus ? la reconnaissance des droits des femmes, des enfants et des animaux.

Le don de la nature que je voudrais avoir ? la clairvoyance pour pouvoir voir les fées, les elfes et les lutins en forêt, la claire-audience pour entendre les arbres murmurer et les étoiles chanter.

Comment j’aimerais mourir ? en ayant le sentiment d’avoir donné du sens à ma vie, en étant en paix avec moi-même et avec les autres.

État présent de mon esprit ? contente de m’être prêté au jeu de ce questionnaire.

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence ? la gourmandise… c’est mon péché mignon !

Ma devise ? Seul l’amour est réel.

Pour en savoir plus sur Bernadette

Share Button
%d blogueurs aiment cette page :